L’île de St-Martin/Sint-Maarten

pinel island sxm caribbeanisparadise Caribbean is Paradise

Saint-Martin Alias SXM

Nous vous proposons de voyager avec nous dans les Caraïbes… Nous souhaitons vous faire partager notre culture, notre gastronomie, notre patrimoine, notre Histoire, nos anecdotes d’enfance ou nos récits de grands-parents.

Vous allez vous rendre compte que les îles des Caraïbes sont véritablement un Paradis… Oui, « Caribbean is Paradise » vous propose des produits fabriqués par des artisants de l’île de St-Martin/Sint-Maarten.

Saint-Martin - Sint Maarten Une île magnifique où il fait bon vivre dans les Caraïbes !

Mais où se trouve ce confetti de seulement 87 km2 ?

L’île franco-néerlandaise se situe au nord-ouest des Antilles, à 250 km au nord de la Guadeloupe et 240 km à l’est de Porto Rico, au nord du Vénézuela.

Le saviez-vous ? C’est à Saint-Martin que l’on a retrouvé l’un des plus anciens vestiges amérindiens : une hache en conque de lambi datant de 1800 avant J.-C. L’île est donc habitée depuis ces temps reculés…
Au commencement, il y eut une tribu cousine des Mayas : les Arawaks. Un peuple paisible et cultivé ; ils vivaient en osmose avec le Dieu de la nature et vénéraient leurs femmes au sein de la tribu car c’est elles qui donnaient la vie ! C’est pour cela qu’ils nommèrent l’île en leur honneur : OUALICHI : l’île des femmes !
Quelques années plus tard ; durant le XVIème siècle, grande époque des corsaires et des flibustiers ; Espagnols, Français, Hollandais, Portugais, Anglais et Flamands convoitent cette île pour ses mouillages protégés et ses dépôts salins qui lui vaudra d’ailleurs le surnom de SOUALIGA ; Terre de Sel.

C’est au cours de ce siècle que les amérindiens sont réduits à l’état d’esclaves et déportés dans les îles voisines.
Il y a encore des zones d’ombre concernant la réelle découverte de Saint-Martin mais voici l’histoire la plus probable… Christophe Colomb accoste sur ce petit caillou le 11 novembre 1493, jour de la Saint-Martin, date anniversaire de cet apôtre de la Miséricorde qui deviendra le symbole du partage ; Saint Martin de Tours, entré en grâces pour avoir déchiré son manteau en deux afin de réchauffer un pauvre grelotant. Notre navigateur baptise donc l’île du nom de cet ancien soldat !

Après l’arrivée des flibustiers français et espagnols, la Hollande s’installe sur l’île en 1631 dans le but d’exploiter les gisements naturels de sel, une denrée rare pour l’époque. Cependant, à cause de sa superficie modeste, l’île perd peu à peu de son intérêt, notamment aux yeux des espagnols qui finissent par la déserter en 1648.

Les français et les hollandais se jetèrent alors dans la bataille pour conquérir l’île, mais aucune des deux parties n’arriva à faire céder l’autre sans déclencher une guerre ouverte. Alors pourquoi ne pas se partager l’île au lieu se faire la guerre ? Ces derniers signèrent donc le traité du Mont des Accords (ou Mons Concordia du nom de la montagne sur laquelle l’accord est conclu) le 23 mars 1648 qui divise l’île de Saint Martin en deux : chacun chez soi !
Christophe Colomb accoste sur sxm
carte Saint Martin Island map wikipedia Caribbean is Paradise
Les légendes sont nombreuses sur ce partage et c’est ainsi que la course à pied et non les canons ont défini les contours de la partie française et hollandaise.
Les meilleurs athlètes de chaque communauté sont placés dos à dos, l’un nez vers le nord, l’autre regard rivé plein sud. Leur mission : courir le long de la côte.
Leur point de rencontre permettra de tracer la frontière. Un fait unique dans l’histoire diplomatique internationale.

On ne saura jamais si le champion Français fila plus vite, s’il tricha un peu ou s’il s’aida d’une quelconque boisson « arhumatisée » ! Mais on accorde aux Hollandais d’avoir choisi la partie la plus plate et la plus exploitable de l’île…

C’est la raison pour laquelle, aujourd’hui, la partie française s’étend sur 53km² tandis que la partie hollandaise sur 34km² ; d’un côté une collectivité d’outre-mer au sein de la République française (36.000 habitants) et de l’autre une composante du royaume des Pays-Bas (43.000 habitants).

En guise de frontière, un monument à la gloire de Concordia ainsi qu’un panneau indicateur fiché au bord de la route qui fait le tour de l’île. Elle est baptisée N7, inutile de chercher les six autres.
Il règne une ambiance cosmopolite ; toutes les langues font ici la conversation ; les sons se mélangent en français, créole, anglais, néerlandais et espagnol !

Dans les magasins, la conversion se fait en euros, en florins et en dollars. Saint-Martin est la seule région de France où la devise américaine a cours légal. Pour faire plus simple, dans certains commerces 1 euro = 1 dollar.

Les Américains sont enchantés. De nos jours, ce qui attire les convoitises à Saint-Martin n’est plus le sel mais la couleur de ses eaux… Elles sertissent l’île dans un écrin d’émeraudes et de turquoises ; avec pas moins de 37 plages qui ont chacune leur spécificité, il y en a pour tous les goûts !

Sans oublier les incontournables iles de Pinel et Tintamarre, espaces protégés faisant partie de la Réserve Naturelle de Saint-Martin.
Langouste grillee caribbeanisparadise Caribbean is Paradise
paradise vue sxm caribbeanisparadise Caribbean is Paradise
party bus sxm caribbeanisparadise Caribbean is Paradise

La Gastronomie

La Nature

La Fête

Une petite faim ? Direction les « lolos » (restaurants locaux) ; une table de bois, un banc, une « doudou »* qui tient le grill. Vous pourrez vous délecter de poissons, côtes de porc, langoustes, crabes farcis, gratins de cristophine, fricassées de lambis… le tout accompagné d’une Carib’glacée**, d’un planteur ou un ti’ punch et l’île gourmande gagne son étoile d’authenticité.
Entre deux bains de soleil, le pic Paradis qui culmine à 424 m d’altitude permet un moment de fraîcheur sur les hauteurs et offre un panorama magnifique sur Saint-Martin.
Quelques singes ou iguanes vous espionneront de loin, bien dissimulés dans les arbres…
Pour les visites ; Philisburg, capitale néerlandaise, est façonnée à coups de billets verts que les vacanciers américains viennent dépenser dans les boutiques hors taxes, dans les bars, casinos et autres lieux un peu plus « hot »… Cette partie de l’île porte le nom caché de « Las Vegas des Caraïbes ». Ambiance très festive assurée
aeroport juliana sxm caribbeanisparadise Caribbean is Paradise
N’oubliez pas l’aéroport de Juliana situé en bordure de mer ; « the place to be » est Maho Beach, venez prendre un shot d’adrénaline

– au moment du décollage ; la piste est tellement proche que le souffle des réacteurs vous propulse dans l’eau
– Attention tenez bien vos maillots de bain !
– au moment de l’atterrissage, les avions sont à un peu moins de 8 mètres au dessus de vous ! Vous pourrez prendre un selfie à rendre jaloux vos amis du monde entier !

Côté « French Touch » ; Marigot, Grand-Case, Orient Bay, Oyster Pond sont des passages obligés pour s’imprégner de l’ambiance carïbéenne et de l’architecture créole…
Certes les deux cyclones dévastateurs (Luis en 1995 et Irma en 2017) ont laissé des stigmates encore apparents mais l’hymne à une vie heureuse résonne à chaque coin de rue et l’île conserve bien son titre de perle rare des Antilles.

Saint-Martin est une destination de prédilection pour une clientèle en quête de soleil, de sports nautiques et d’eaux turquoise bordées de plages de sable fin.
La qualité des services et la gentillesse de la population n’est pas une légende : son surnom lui va à merveille : la « Friendly Island » vous promet un dépaysement total et malgré sa taille, vous serez étonné par la richesse de ces lieux.
Découvrez toutes les autres activités que propose l’île grâce à l’office du tourisme

https://www.st-martin.org/
https://generationvoyage.fr/visiter-saint-martin-faire-voir/
https://www.evaneos.fr/saint-martin-antilles-francaises/voyage/etape/
https://fr.wikipedia.org/wiki/Saint-Martin_(%C3%AEle)

* La Doudou ; en créole, toute représentante de la gente feminine porte le joli nom de doudou ** La bière Carib’ est une instution aux Antilles, brassée depuis 1950 à Trinidad et Tobago (qui fera l’objet d’un prochain article).
Une bière blonde légère, sympathiquement pétillante à base de malt d’orge. Une bière à déguster sur une plage au coucher du soleil des Caraïbes !

https://caribbrewery.com/

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec moderation.
#saintmartin #sintmaarten #sxm #friendlyisland #ilovesxm #oualichi #soualiga #guadeloupe #martique #antilles #fwi #frenchwestindies #caraibes #caribbean #wonderfulbeaches #traveltheworld #islandlife #vacation #caribbeanproducts #paradise #trinidadettobago #caribbeer #doudou

Panier

fermer